Science et Avenir

Le S&A Hors Série #178 traite de plusieurs lieux « maudits » français.

74846

Au menu, du vampire, du loup-garou, de la sorcière, des hérétiques, des alchimistes, etc. pour moins de 5€. Ce tour de France des lieux « maudits » peut servir d’inspiration pour nombre de rôlistes qui souhaitent jouer à des jeux historiques mâtinés de superstitions ou de magie ou donner des idées à incorporer dans un univers plus fantastique.

Publié dans Général | Commentaires fermés sur Science et Avenir

La Pollution au Moyen Âge

Voici une source d’inspiration pour donner de la vie à vos villes médiévales.

5182ZY8TQXL

Ce petit livre reviens sur les noms, les lieux et les différentes pollutions qui frappaient les villes de nos ancêtres. Le sujet peut paraître étrange, mais c’est une mine d’idées pour faire prendre corps au monde dans lequel évoluent les personnages de vos joueurs. Les descriptions sont trop souvent visuelles et ne sollicitent pas forcément les autres sens…

Ici c’est l’occasion de proposer des odeurs (de pourrissement, ou de produits chimiques pour l’artisanat par exemple), des textures (marcher dans la fange, sur des gravats, etc.) ou juste s’inspirer de faits réels pour un scénario (procès, querelles ou autre) autours de ce sujet.

Publié dans Général | Commentaires fermés sur La Pollution au Moyen Âge

Scénario Shadowrun

Voici un de mes scénario ; cette fois ci il n’est pas sur le blog mais dans le Casus Belli #10.

CB10

Au menu : un sauvetage et une vengeance chez les contrebandiers.

Publié dans Général | Laisser un commentaire

Pathfinder JCE

Bons disons le tout de suite, je suis un petit joueur de jeux de société (j’achète en gros un à deux jeux de société par an), je n’aime pas Pathfinder et trouve que BBE a une politique éditoriale plus que critiquable (ce que je fais allégrement).

1303
D’où la question qui vient naturellement : mais pourquoi parle-t’il de Pathfinder le JCE ?

Parce que ce jeu est bon. Vraiment.

J’ai fais une partie parce qu’un pote l’avait ramené du festival de Cannes et qu’il était enthousiaste. Et la partie s’est transformée en quatre et en d’autres à venir.

Pour faire simple, on peut parler de « deck-xploration ». Vous jouez un personnage qui a une pile de 15 cartes en fonction de sa classe. Plus ou moins d’armes, plus ou moins d’armures, plus ou moins d’objets, etc. Vous créer votre pile d’équipement qui sera à la fois vos points de vie et des objets à utiliser. Certaines fois ils seront jetés à la défausse, d’autre fois recyclés dans votre pioche ou même retirés du jeu. Et tout se règle avec les dés si chers aux rôlistes (du dé 4 au dé 12).

Et le groupe de joueurs doit réaliser un scénario (c’est donc un jeu coopératif) où il faudra explorer des lieux pour résoudre l’affaire. Ces lieux sont composés d’une carte descriptive qui donne des précisions de règles et d’une pile de cartes semi aléatoires (car elle suivent un certain schéma : x cartes monstres, y cartes objets, z cartes alliés, etc.) Il faudra souvent des éliminer des « grands méchants » en un temps donné mais si vous n’y arrivez pas vous rejouerez le scénario avec toutes les objets que vous aurez déjà trouvé qui vous servirons à améliorer votre pile de 15 cartes.

Car comme dans une partie de jeu de rôle, l’important est finalement de survivre et d’évoluer.

La boite de base contient le premier volet d’une des campagnes du jeu de rôle éponyme et deux petites boites sont déjà sorties pour la continuer. Il est aussi possible d’acheter une boite avec des personnages supplémentaires et des tapis de jeu vont arriver.

La boite prévoit les emplacements pour ranger les suppléments et c’est une bonne idée.

Probablement le seul (gros) jeu de base que j’achèterai cette année.

Voici les règles sur le site de BBE pour pour faire une idée.

Publié dans Jeux de rôle | Laisser un commentaire

Reconquête

Voilà donc le nom de travail de mes divagations rôlistiques. Oui, j’ai donc vraiment commencé à travailler sur mon projet de jeu Post-apo…

Pourquoi « Reconquête » ?

Car c’est la réappropriation de terres dévastées et la reconstruction de groupes sociaux après l’apocalypse qui a ravagé la terre. Mais c’est aussi la résurgence de l’humanité qui a sombré dans la barbarie, la violence et les plus bas instincts.

La reconquête se fera par ceux qui refusent de perdre leur dernière part d’humanité.

Publié dans Jeux de rôle | Laisser un commentaire

Aide de jeu Prophecy

prophecy

Voici enfin une petite aide de jeu toute simple accompagnée d’un synopsis de scénario.Ce n’est pas grand chose, mais au moins cela ne trainera plus sur mon disque dur.

Il s’agit d’une plante connue de certains Voyageurs et qui leur permet de se nourrir lors des longs trajets.

icone_pdf

Publié dans Jeux de rôle, Prophecy | Laisser un commentaire

Maaxxxxx

J’ai des envies de post apo à la Mad Max… oui, sans Zombis… oui, sans aliens…

Et là forcement les commentaire me renvoient vers une évidence que je connais déjà : Bitume.

Mais non, je ne céderai pas (tout de suite) à la facilité ^^

Des bribes de système de jeu me trottent dans la tête, certaines sont du recyclage de vieilles idées, d’autres des modifications de trucs existant mais elles sont là et forcent pour être griffonnées. Me voilà donc avec un début de système de jeu, des pistes pour le combat et la création de personnage et un embryon de background.

Du coup, je vais m’enfiler des films, séries, BD, mangas ou comics sur le sujet histoire de cerner un peu mieux le sujet et éviter de réinventer la roue ou de faire un truc trop minable.

Publié dans Jeux de rôle | Laisser un commentaire

Conseils de maîtrise

Vite, cela fait longtemps que je ne me suis pas fait traiter de gros con prétentieux qui donne son avis sur tout, donc je corrige cela avec quelques conseils de maîtrise

L’immersion en jeu est ce que visent les maîtres du jeu ; ainsi les joueurs se sentent pris dans l’histoire. Le cinéma passe à la 3D, à nous de faire mieux (ou d’essayer). Voici donc quelques « conseils » que j’ai mis bout à bout pour mes parties.

Stimuler les sens par les descriptions
Une erreur commune est de ne donner quasiment que des descriptions visuelles. Il ne faut pas oublier les autres sens et utiliser le pouvoir évocatoire des mots pour créer un paysage mental. Cela renforcera les descriptions et permettront aux joueurs de mieux appréhender la situation.

L’ouïe : le bruit de fond d’une rue, le ronronnement d’un climatiseur, le son désagréable d’un néon qui dysfonctionne, un accent, une manière de parler permet de densifier l’ambiance que vous souhaitez poser. Un peu comme de passer du cinéma muet à sa version parlante. Vous pouvez priver les joueurs de ce sens pour leur en faire comprendre tout l’importance. Une détonation trop proche des oreilles du personnage et le tour est joué.

L’odorat : que ce soit des parfums enivrant ou les remugles d’une rue crasseuse, il est assez facile de compléter un décors pur lui faire prendre vie avec des touches olfactives. Il est aussi possible de faire passer des indices. Une odeur d’après-rasage qui se retrouve plusieurs fois, une haleine fétide qui se fait sentir juste avant qu’un assassin ne frappe.

Le goût : ce sens est un peu plus difficile à faire prendre corps. Mais le vocabulaire est paradoxalement assez riche car l’alimentation et les boissons forment une part importante de notre vie. Là encore c’est une manière de faire passer des informations plus subtiles. Un goût d’amande amère qui trahit de l’arsenic d’un empoisonneur ou le vin coupé qui indique que le riche marchand ne l’est pas tant que cela et qu’il fait quelques économies.

Le toucher : ce sens est assez simple à faire passer et est omniprésent. Une poignée de main molle, le froid d’une armure, le grain d’un tissus ou simplement le terrain spongieux que traverse le personnage.

Placer les joueurs dans l’histoire
Il est intéressant de jouer sur trois plans narratifs pour rendre les personnages partie prenante du scénario et non pas juste spectateurs. En impliquant les personnages, les joueurs ne se sent pas mis de coté et prennent plus facilement part à l’histoire.

Le scénario : c’est l’élément principal de la séance (ou des séances), il doit prendre en compte les spécificités des personnages pour leur donner une bonne raison de participer.

L’arc de campagne : le scénario se place dans une suite qui montera en puissance pour se terminer par une résolution ou un affrontement.

La vie de tous les jours : c’est LA manière la plus simple d’impliquer les joueurs. Leur aspirations, leur vie, leurs amis, leurs ennemis participent au scénario. Ils ne sont pas que des ressources activables. Ce sont aussi des moteurs, des complications, des choix à réaliser : votre super contact qui vous rend service depuis trois parties a des soucis avec son fils et vous appelle au secours. Mais vous avez aussi ce contrat juteux à réaliser. Comment concilier les deux ?

Donner des aides de jeu
Cette approche se fait en amont du déroulement du scénario mais se concrétise en fonction de son avancée. Les personnages découvrent un cryptex ? Vous en sortez un que vous avez récupéré précédemment (merci les goodies DVD).
Si vous n’avez pas eut le temps de faire un stock d’objets aussi farfelus qu’improbables il est toujours facile de faire de fausses lettres ou cartes et de les vieillir avec du thé noir.
Une fois en main, les joueurs peuvent se passer l’objet et regarder s’ils ne trouvent pas des indices dessus. Chercher le Finis Africae de l’abbaye du « Nom de la Rose » par exemple.

Faire un rappel
Certains joueurs adeptes d’un univers lisent les romans ou regardent des films qui s’y déroulent. Une manière d’activer leur curiosité est de les placer dans une situation qui leur permet de croiser, même de loin, un héros parti réaliser une des actions d’éclat qui les a fait vibrer. Cela peut être juste croiser la voiture si reconnaissable qui passe sur la voie d’autoroute qui part dans l’autre sens.

Utiliser les capacités des joueurs
Un maître du jeu qui connaît ses joueurs possède quelques cartouches supplémentaires pour les faire participer et donc ne pas perdre leur attention. Un spécialiste du latin dont le personnage possède la compétence ? Et hop, le prochain indice sera en latin. Un informaticien ? Un mot de passe en binaire.

J’espère que ces quelques pistes vous aideront à contenter vos joueurs.

Publié dans Jeux de rôle | Laisser un commentaire

Space 2063

Cette vieille série (qui date de 1995) suit une unité de marines de l’espace dans un conflit spatial contre des extraterrestres belliqueux.

18937806.jpg-c_160_214_x-f_jpg-q_x-xxyxx
Même si les tenues sont clairement datées et que le grain de l’image est assez grossier, pleins de bonnes idées sont exploitables pour réaliser une campagne militaire ou de Forsats dans l’espace ou dans un contexte posthumain (les « sans ventres » qui sont humains produits en cuve, les silicats, etc.).

Pour les amateurs du genre et les nostalgiques de Wing Commander.

Publié dans Inspi Série, Jeux de rôle | Laisser un commentaire

Secret State

arte-france-cinema a diffusé la mini série de la BBC « Secret State » (encore en replay pendant quelques jours).

Secret_State_DVD_cover
L’histoire est prenante, en teintes de gris, les acteurs jouent très bien, le rythme est (pour moi) parfaitement dosé ; c’est un vrai plaisir. D’autant plus qu’elle se crédibilise avec des éléments dont l’inspiration, à défaut de ne pas être réels, nous parlent aisément (AZF et les suppositions qui ont suivi, les collusions politico-économique, les fuites des agences de renseignement, etc.).

Je recommande cette série aux MJ amateurs d’intrigue politique, de magouilles et d’enjeu internationaux.

Secret State en replay.

Publié dans Inspi Série, Jeux de rôle | Laisser un commentaire